WeWork : entrée en bourse à surveiller cette semaine

WeWork est une entreprise de location de bureaux basée à New York. Fondée en 2010, la compagnie loue des bureaux temporaires dans plusieurs villes dans le monde. Parmi les locataires de WeWork, on retrouve des grandes compagnies telles que Salesforce.com Inc., Microsoft Corp. et SoftBank Group Corp. WeWork loue également ses locaux à des startups.

Selon SoftBank, l’entreprise de location de bureaux temporaires est évaluée à $ 47 G américains. Faisant de WeWork la deuxième importante entrée en bourse cette année, après Uber.

WeWork est-elle profitable?

Tout comme la plupart des licornes qui font leur entrée en bourse, WeWork affiche une croissance rapide. Mais la compagnie n’est pas encore profitable. Selon les données divulguées par WeWork, les revenus en 2017 étaient de $ 886 M US, avec une perte nette de $ 933 M US. En 2018, les revenus de la compagnie étaient de $ 1,82 G US, avec une perte nette de $ 1,9 G US.

Les revenus de WeWork ont doublé en un an, mais les pertes nettes également. De plus, Le CEO de la compagnie, Adam Neumann, a encaissé $ 700 M US avant l’entrée en bourse de la compagnie. D’habitude, ce genre de transaction se fait après un IPO, pas avant. Ce qui laisse croire que l’entrée en bourse risque d’être un fiasco comme celle d’Uber.

Cependant, investir dans un IPO semble être comme un lancement de dés ces temps-ci! Beyond Meat n’est pas plus rentable, mais son titre avait grimpé de 840 % depuis son IPO à un certain moment.

Déclaration

Ces écrits ne constituent pas en soi des conseils d’investissement. Il est avisé de consulter un conseiller financier ou de s’informer d’avantage avant d’investir.

Laisser un commentaire