Devenez riche avec ces trois titres sur l’or!

Unsplash

Cette semaine, l’or a grimpé au-dessus de 1 500 $. La dernière fois que l’or valait ce prix, c’était en 2013. La récente baisse des taux d’intérêt par la Fed, ainsi que l’escalation de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, ont fortement contribué à la montée en vigueur du prix du métal jaune.

Une façon de profiter de la hausse du prix de l’or est de faire l’achat des FNB sur l’or ou des minières cotées en bourse. Je vous suggère de commencer vos recherches sur les trois titres suivants : Sabina Gold (SBB.TO), Victoria Gold (VIT.V) et Barrick Gold (GOLD).

Sabina Gold

Sabina est une minière avec une petite capitalisation basée à Vancouver. La compagnie a ouvert cette année une mine d’or au Nunavut (Back River Gold Project) avec une capacité de 3 000 tonnes d’or par jour. De plus, Sabina n’a pas de dettes.

Victoria Gold

Victoria est une autre minière canadienne avec une petite capitalisation. La compagnie prévoit en septembre l’ouverture de sa mine d’or au Yukon (Eagle Gold Project). Une production de 3 millions de tonnes est prévue d’ici la fin de cette année.

Barrick Gold

Barrick Gold est une autre minière canadienne, mais avec une plus grande capitalisation boursière (plus de $ 30 G). La compagnie produit du cuivre, de l’argent et de l’or à partir de plusieurs mines situées en Australie et en République dominicaine, ainsi que sur les continents africain et américain. Récemment, Barrick Gold a fusionné avec Rangold au coût de $ 18 G, consolidant la compagnie comme la plus grande minière d’or dans le monde.

Conclusion

Barrick Gold offre un dividende avec un rendement annuel de 0,89 %. Cependant, la compagnie a un bénéfice par action négatif et une dette de près de $ 6 G. Alors que Sabina Gold et Victoria Gold ont peu ou pas de dettes. Toutefois, les coûts de production sont d’habitude plus élevés pour des petites minières telles que Sabina et Victoria. De plus, il y a toujours le risque que Sabina et Victoria se fassent acquérir par les grandes minières.

Déclaration

Ces écrits ne constituent pas en soi des conseils d’investissement. Il est avisé de consulter un conseiller financier ou de s’informer d’avantage avant d’investir.

Laisser un commentaire